Dégradation du glucose et ATP

Mis à jour : 6 mars 2019




Lorsque nous dépensons de l'énergie, nos plus petites structures (les cellules) accroissent leur besoin en énergie.

Le glucose constitue la matière première de l'organisme pour synthétiser l'ATP (source d'énergie pour la cellule).

Une fois le glucose absorbé par l'intestin grêle, son sort dépend du besoin des cellules. Si elles ont un besoin immédiat en ATP, celles-ci dégradent le glucose pour en produire. La partie inutilisée sera stockée en glycogène dans les hépatocytes (cellules du foie ) et les myocytes (cellules musculaires des muscles squelettiques). Sil n'y a plus de place pour stocker le glycogène, les hépatocytes transformeront le glucose excédentaire en triglycérides qui seront emmagasinés dans les tissus adipeux. Lorsqu'elles en auront besoin, les cellules pourront puiser dans les réserves de glycogène et de triglycérides pour obtenir de l'ATP.

Le catabolisme (réaction chimique durant laquelle des composés organiques complexes sont dégradées en atomes, en ions ou en molécule plus petite et qui libère de l'énergie) du glucose porte aussi le nom de respiration cellulaire


Pour résumer: L'adénosine triphosphate (ATP) est la molécule permettant le transfert d'énergie dans la cellule. Elle est la seule source d'énergie biologique immédiatement utilisable par celle-ci.

L'ATP transfère l'énergie provenant des réactions biochimiques pour maintenir les activités cellulaires.

Elle est ensuite dégradée par hydrolyse par une enzyme (ATPase) .



RETOUR


Naturopathie, Nice, France

contact@marine-naturopathe.fr

© 2020 Marine Calo