La réflexologie endonasale / sympaticothérapie ... Pourquoi et comment?




Appelée aussi « sympathicothérapie », cette technique utilise des points réflexes, situés cette fois sur la muqueuse des fosses nasales, qui est tapissée de nombreuses terminaisons nerveuses du système sympathique, la reliant au différents organes. En sympathicothérapie, la stimulation se fait en agissant sur les 3 cornets de chaque narine à l’aide de stylets, rigides ou semi-rigides, à bouts arrondis. Elle agit principalement sur la sphère neuro-psychique, sur la libido (au sens étymologique du terme), sur l’équilibre veineux. Au-delà de ces indications majeures, elle se révèle efficace pour tous les troubles en rapport avec le système neuro-végétatif :

  • Réguler le système neurovégétatif dans son ensemble (système nerveux orthosympatique, parasympatique et autonomne),

  • Activer les mécanismes d’auto-guérison et donc renforcer les défenses naturelles de l’organisme,

  • Soulager rapidement les contractions musculaires (cou, épaules, dos, etc.), certaines douleurs mécaniques (sciatique, ostéo-articulaires...) et nerveuses (migraines, maux de dos, douleurs digestives...),

  • Réduire le stress, l’anxiété et l’angoisse,

  • Améliorer la sphère pulmonaire (asthme), sexuelle (vaginisme, frigidité, impuissance...) et certains problèmes cardiaques dus au stress (hypertension, arythmie, bradycardie, etc.),

  • Améliorer tous les troubles touchant la mastication (bruxisme), la température du corps (extrémités froides), et les 5 sens (toucher, goût, odorat, vue, ouie),

  • Réduire les problèmes ORL (rhinite, sinusite, etc.) et certains problèmes de circulation,

  • Activer la circulation sanguine et lymphatique permettant la détoxication de l’organisme et l’évacuation des toxines et toxiques accumulés. Contre indications: • Grossesse (sauf pour accouchement pour aider les contractions) • Troubles cardio-vasculaires graves, angine de poitrine • Hypertension si non réglée ou trop élevée

Contre-indications:

• Epilepsie • Glaucome avancé, si débutant oui • Epistaxis fréquents ou graves • Polypose nasale évoluée • Processus expansifs intra-nasaux • Epistaxis bénins • Polypose nasale débutante • Rhinites hypertrophiques aigüe • Période menstruelle • Etat de mal asthmatique (pas pendant la crise)

33 vues

Naturopathie, Nice, France

contact@marine-naturopathe.fr

© 2020 Marine Calo